Fantasy F1 Magazine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fantasy F1 Magazine

Message  Fab007 le Mar 12 Mar - 13:57

01 - BILO, CHAMPION TROIS DIMENSIONS


Sebastian Vettel, un des hommes de base de Bilo

Pour son premier numéro de la saison 2013, Fantasy F1 Magazine reçoit Bilo, le triple-tenant du titre. Un entretien-fleuve au cours duquel toutes les questions sont abordées, même les plus dérangeantes, à l'orée d'une saison 2013 pleine de promesses.

Bilo, bonjour, Fantasy F1 Magazine débute sa série d’interviews en commençant par l’emblématique et unique vainqueur du Fantasy F1 depuis sa création. Comment considérez-vous cette performance dans un jeu où les aléas et la chance ont une part assez importante ?
Bonjour. Bien sûr, j’ai eu ma part de chance, durant les trois saisons. Et effectivement, elle est toujours présente, à chaque GP. Car même s’il y a une certaine logique dans les résultats de F1, il faut bien reconnaître que beaucoup d’évènements durant un week-end de GP sont absolument incontrôlables et imprévisibles pour nous, les joueurs. Mais honnêtement, je pense que mon palmarès et le fait d’être invaincu me donne une certaine légitimité dans mon statut. Quand on accumule de tels résultats, la part de hasard diminue au fil du temps. Et je suis très fier d’en être arrivé là. Ce n’est « que » un concours, mais il regroupe de plus en plus de participants, alors c’est bien de réussir quelque chose qui regroupe analyse et pronostic. C’est très gratifiant d’avoir décroché trois couronnes.


Le troisième titre ? "Le plus beau"

Pour parler de vos titres, le premier a été acquis sans aucune victoire. L’avez-vous regretté ?
Non, absolument pas. Durant la majeure partie de la saison, quand tout s’est à peu près décanté, je devais me concentrer sur mon unique rival, Bertayo (même si Stefcore était très proche à la mi-saison). Et de ce fait, l’objectif à chaque GP était de faire mieux que lui. A partir de là, je ne regardais plus vraiment la position en elle-même, il « suffisait » de terminer les GP devant Bertayo. Les autres managers étaient trop loin pour que je m’inquiète d’eux. Mais ça a failli me jouer un tour quand Maëlle a aligné les gros résultats en fin de saison et qu’elle pouvait me chiper le leadership. A la fin, c’est vrai que ce fut un peu décevant de ne pas avoir pu gagner une course et c’est une manière assez étrange de gagner un premier titre.

Le second a été impressionnant avec 18 top 10 en 19 courses, dont 4 victoires cette fois-ci. Comment expliquez-vous votre régularité ?
Par Vettel (rires) ! Vraiment, une fois qu’on avait Vettel et que derrière notre équipe était plutôt bien constituée, ça devenait anecdotique d’enchaîner les bonnes performances. Surtout que nous étions peu à jouer le bonus du capitaine, à peu près 6 ou 7 à chaque GP. Et avec Vettel en fer de lance, c’était un bel investissement qui nous donnait un gros avantage sur les joueurs inactifs. Mais ma régularité était due aussi du fait d’avoir totalement foiré Melbourne. Dernier avec 1.3 million de retard sur le leader, ça fait réagir. Et donc, contrairement à 2010, je n’allais pas me concentrer sur un ou des joueurs en particulier. Il fallait donc réfléchir à la meilleure composition possible pour la suite de la saison, et ça a brillamment fonctionné. Ce deuxième sacre semblait pourtant mal parti.

Le troisième est, paradoxalement, celui où l’opposition a semblé la plus active, en nombre et en durée, mais où finalement vous terminez avec le plus grand écart en termes de gains et le plus grand nombre de victoires (6), loin devant votre dauphin (1). Ce titre n’a-t-il pas une saveur encore plus particulière ?
Sûrement. C’est le plus beau je pense car c’est celui où je ne me voyais pas vainqueur. Ce n’est qu’après les Etats-Unis où j’ai commencé à respirer. Avant, je n’y croyais pas. Le début de saison m’a relégué au second plan, un candidat comme les autres. Après, ça allait mieux en terme de performance, mais entre la pluie lors des qualifs de l’été et les abandons fatals à mes top pilotes, je me demandais si j’étais capable de gagner le titre. Et dans le dernier tiers de la saison, à partir du Japon, tout est rentré dans l’ordre. Les GP étaient plus conventionnels, moins « fantaisistes », et j’ai pu bâtir sereinement une bonne équipe. Si mon avance est plus grande en 2012 que lors des deux joutes précédentes, c’est parce que nous nous sommes tous partagés les gains, que personne ne s’est vraiment détaché, et quand j’ai signé trois victoires en quatre courses en fin d’année, ça m’a permis de me détacher d’un coup et de me construire une belle avance. Mais je n’étais pas à l’abri pour autant. A Abu Dhabi, quand Buchor était en passe de reprendre les 800 000 euros qui nous séparaient (avant l’abandon d’Hamilton), j’ai bien cru que j’allais tout perdre. D’où cet énorme soulagement et ce sentiment spécial.


La Team 153 "a influencé l'opinion publique"

Changeons de sujet : la saison dernière, vous assumiez pour la dernière fois le rôle d’organisateur, et plusieurs polémiques ont émaillé l’année. Avec le recul, pensez-vous qu’au-delà de votre capacité à gérer le jeu et votre rigueur, qui ont été unanimement saluées, d’autres façons de gérer l’épineux problème du statut de l’organisateur auraient pu être mises en place dans le format qui était celui du Fantasy d’alors ?
Oui, il est évident à présent de se dire qu’il aurait fallu adopter des mesures sur le statut de l’organisateur afin d’éviter toute polémique. Mais honnêtement, comment aurais-je pu prévoir ce genre de discussions « houleuses » ? Avant de démarrer la saison, j’avais demandé aux cadres du concours de relire le règlement et de me dire s’il fallait clarifier ou ajouter un point du règlement. Ils n’ont rien trouvé à redire, en tout cas rien à propos du statut de l’organisateur. Personnellement, la question du statut ne m’a absolument pas traversé l’esprit. Mais en 2011 et durant la majeure partie de 2012, personne ne s’est plaint, alors pourquoi modifier quelque chose dont on ne parle pas ? Je ne pouvais pas réfléchir à la place des autres. Aujourd’hui, je conçois tout à fait qu’il fallait trouver une formule pour gérer l’organisateur par rapport aux stratégies, mais je n’en ai pris conscience que par la réaction des autres. Quand tout va bien, on ne change pas.

La solution « rustine » de la fin de saison était-elle pertinente ? Je veux dire par là, ne pensez-vous pas qu’il s’agissait d’un moyen de pression de la part de vos concurrents, notamment de Fab007 et de la Team 153, pour essayer de vous déstabiliser alors que vous preniez la tête et le large ?
J’en suis même certain, puisque Fab007 lui-même l’a avoué il y a quelques mois dans votre magazine. La Team 153 a bien géré son championnat, avec Buchor sur la piste et Fab en coulisses. Ils ont en quelque sorte influencé l’opinion publique en lui faisant croire que je bénéficiais d’un tel avantage qu’il fallait que cet avantage s’inverse dans la dernière partie de saison, lorsque les joueurs connaissaient leurs adversaires principaux. Il est clair que derrière cette volonté de justice, la Team 153 voulait que son leader Buchor dispose d’un avantage sur moi. C’était une manœuvre limite, mais bien jouée malgré tout. C’était à moi de ne pas me laisser faire et j’ai toute de même réussi à faire mieux que Buchor à chaque GP dès le moment où j’ai dû dévoiler ma stratégie avant lui. En revanche, je n’ai pas apprécié le fait de porter atteinte à mon honneur parce que c’était des insinuations sans preuve et qui m’ont en partie discrédité auprès des concurrents. Mais c’est du passé. Tout est rentré dans l’ordre à présent.


L'IRB F1 Team "peut encore viser le sacre"

Revenons au jeu en lui-même. L’an passé, vous n’avez pas pu pleinement jouer votre chance au classement par équipes, en raison d’un problème administratif qui vous a empêché d’inscrire les gains de la première manche. Cette saison, nul doute que ce trophée sera un de vos objectifs, mais ferez-vous encore équipe avec IcemanR, qui a été très discret cet hiver, au sein de l’IRB ?
A l’heure où je vous parle, j’attends sa réponse. Je viens de lui envoyer un mail pour savoir ce qu’il comptait faire. Normalement, il devrait accepter. Nous formons une équipe solide, tout en étant capable de progresser. IcemanR n’a eu que très rarement la bonne équipe dans des circonstances « normales ». Mais il a fait mieux par le passé et je suis sûr qu’il aura appris de ses erreurs, et notamment certains oublis. En 2012, malgré ce problème administratif de Melbourne, nous nous sommes battus jusqu’au bout pour le titre. Avec notre marge de progression, nous pouvons encore viser le sacre.

Que pensez-vous de l’association étonnante de deux rookies – QuentinF1 et libero1996 – au sein de la Team Rookie ?
Logiquement, au sein d’une équipe nommée Team Rookie, il est normal d’y trouver deux débutants. Ce sera un peu difficile au début mais vu le nombre de débutants, ils ne seront pas forcément handicapés. Il sera intéressant de voir où ils seront dans la hiérarchie, s’ils seront meilleurs que les autres rookies ou même que certaines équipes établies. Et bien sûr, leur duel au sein de leur équipe sera captivant. Mais ils ont l’air d’avoir la motivation, la niaque, l’envie d’être actifs. C’est déjà un bon début pour réussir. Et puis, on a vu ces deux dernières années avec Bny09 (2011), Kevin_k et Alexis (2012) que des rookies pouvaient parfaitement prétendre au sacre jusqu’à la fin de saison. Je ne me fait pas de soucis pour eux.


"S'il ne faut citer qu'un concurrent, ce serait Damien"

Si vous deviez citer un concurrent principal dans chaque championnat, qui citeriez-vous et pourquoi ?
Un seul concurrent par championnat ? C’est difficile… Au classement individuel, il y a de nombreux prétendants. Je pourrais citer Damien qui sort de deux top 3 d’affilée et acquiert donc une certaine régularité sur une saison. Mais je ne vois pas pourquoi Buchor, Shinji, Fab007 ou Dino ne pourraient pas être les champions de 2013. Non, je ne peux pas me risquer à un pronostic précis. S’il faut n’en citer qu’un, ce serait Damien, mais sans plus. Il ne sera probablement pas seul. Et il faut rappeler que des managers dans le peloton une année se sont battus pour le titre la saison suivante. Donc il y aura peut-être d’autres candidats. Une grosse concurrence serait excitante.

En parlant de concurrence, la volonté affichée par la nouvelle organisation a été d’élargir le nombre de managers et d’être plus incisif dans le contact avec eux. Que pensez-vous de cela ?
C’est une très bonne chose. Le Fantasy est en train de devenir une importante communauté et gagner sera de plus en plus significatif. Le point négatif que je peux trouver avec autant de concurrents c’est le risque de compositions similaires. Mais heureusement, les bonus mis en place en 2011 et 2013 devraient garantir des différences entre chaque joueur. Et si ces différences sont minimes, c’est tout benéf’ pour le concours car avec une trentaine de joueurs apparemment, les écarts seront forcément plus faibles. La nouvelle organisation est en passe de réussir son pari j’ai l’impression. Elle met beaucoup de moyens en œuvre au travers d’interviews et de topics de discussions. Ça nous apprend à discuter entre nous, faire vivre le jeu, et pas seulement par le biais de la compétition en elle-même. Nous sommes en train de devenir un véritable paddock !


"La lutte sera encore plus féroce"

D’anciens joueurs vont faire leur retour – comme Stefcore ou kevinholden – de nouveaux joueurs affluent déjà… La lutte sera serrée pour conserver votre triple-couronne, non ?
Oui, mais j’aime ça ! Je ne sais pas combien de managers nous serons exactement, mais les inscriptions se multiplient de jours en jours. Je vois déjà beaucoup de débutants, nous sommes déjà une grosse dizaine d’habitués et en plus des anciens joueurs reviennent. C’est formidable ! Ce sera un véritable challenge d’affronter tout ce monde. Qui dit nombreux participants dit écarts plus faibles dans un jeu comme celui-là. Et ça signifie également de nombreux candidats au titre. Des courses serrées, de l’incertitude, un suspense qui devrait durer toute l’année… si ça pouvait aussi être le cas dans la F1 réelle, nous serions comblés. J’aimerais aussi qu’il y ait plus d’équipes au championnat constructeurs du Fantasy. Nous n’étions que cinq l’an dernier. Il faudrait être plus de dix pour que ce championnat soit vraiment passionnant. Mais je fais confiance à l’organisation pour motiver les nouveaux (et anciens) joueurs à s’adonner à ce luxe. Cela rendrait la lutte encore plus féroce, on pourra miser sur plusieurs tableaux, la stratégie sera plus intense…

Sans rien dévoiler de votre stratégie, avez-vous déjà une idée d’équipe pour l’Australie ? Les essais hivernaux vous ont-il donné des idées ou attendez-vous les essais libres de Melbourne pour construire votre team ?
A vrai dire, j’avais déjà songé à une composition dès que le premier tableau de valeurs des pilotes est apparu. Puis les essais hivernaux sont arrivés, et j’ai dû opérer quelques changements. Mais je ne devrais rendre mon équipe définitive qu’après les EL3 de Melbourne. Peut-être les essais libres m’obligeront-ils à modifier mon approche, ou peut-être pas. Nous verrons. Je vais bien profiter de ce début de championnat. Après trois années de succès, le plus dur est derrière moi. Je n’ai plus rien à prouver. Attention, je ne dis pas que je serai moins motivé ou que je relâcherai trop vite mes efforts. Mais je prendrais plus de plaisir à chaque course et les déceptions éventuelles seront moins amères (rires). Mais je veux gagner. J’ai hâte d’y être !

Notre entretien touche donc à sa fin, merci Bilo pour votre disponibilité, et bonne chance à vous pour cette quatrième saison du Fantasy F1.
Merci à vous et à bientôt.


Dernière édition par Fab007 le Mar 12 Mar - 15:48, édité 1 fois
avatar
Fab007
Admin

Messages : 1234
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyf1.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Damien le Mar 12 Mar - 14:12

Fab007 a écrit:"S'il ne faut citer qu'un concurrent, ce serait Damien"
Embarassed je vais verser une larme

avatar
Damien

Messages : 485
Localisation : Cergy

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/damprono/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Fab007 le Mer 10 Avr - 23:15

02 - QUENTINF1, UN ROOKIE QUI APPREND VITE


Le multi21, un cocktail gagnant quand il n'est pas servi

Marquée par l'abondance des nouveaux joueurs, la saison 2013 est en voie de renouveler totalement la hiérarchie du Fantasy. Signe tangible de cette évolution, la tête du classement, fièrement menée par QuentinF1, un débutant aux dents longues qui ne se cache pas et dévoile ses ambitions.

QuentinF1, bonjour ! Vous avez disputé les deux premiers Grands Prix de votre carrière au sein du Fantasy F1, quelles sont vos impressions ?
Bonjour ! Mes impressions sont très bonnes ! J’ai compris très rapidement où je devais aller et je pense que nous sommes sur une très bonne voie. C’est très agréable de pouvoir s’exprimer pour une « simple » présentation ou pour discuter du règlement. Un seul Grand Prix suffit pour comprendre tout le fonctionnement du jeu, et pourtant le premier Grand Prix n’a pas été simple à cause de la qualification repoussée.

Vous êtes leader au classement général, aussi bien en individuel que par équipes, au sein de la Team Rookie avec libero1996. Pensiez-vous être compétitif aussi rapidement ?
Clairement, non. Bien sûr c’était notre objectif d’être classé le plus haut possible dès le début mais de là à être leader du classement général après seulement deux Grands Prix au compteur ! Cela permet de garder le moral pendant cette longue pause ! Je remercie libero1996, qui a su se rattraper en Malaisie après un premier Grand Prix en demi-teinte car c’est aussi grâce à lui que nous sommes en tête.


"Le titre est envisageable"

Croyez-vous que cela pourra durer ? Le titre est-il envisageable ?
Difficile de le dire à ce moment de l’année, nous allons tout faire pour rester devant. Il ne faut pas oublier qu’il reste 17 courses et que le niveau est très serré ! Je pense que tout le monde peut prétendre au titre aujourd’hui ! L’idéal serait d’être en tête après la 19ème course et que libero1996 soit deuxième. Mais je pense que le titre est envisageable car la composition de l’équipe est très bonne.

Vous avez porté votre choix sur une équipe avec Vettel comme « leader ». C’est le bon choix après ces deux courses, puisque l’autre leader est Alonso, a abandonné en Malaisie. Croyez-vous que Vettel sera plus performant sur toute la saison ?
C’est possible … le leader est une chose importante c’est sûr mais le reste de l’équipe est tout aussi important. Pour tout vous dire, avant le début de la saison j’ai dû changer 5 ou 6 fois d’équipe avant qu’elle ne soit définitive. Je voulais avoir soit Alonso soit Vettel et c’est finalement ce dernier qu’il l’a emporté ! Pour l’instant c’est le bon choix puisque nous sommes en tête du classement. Je vous laisse imaginer ma joie quand Vettel n’a pas respecté le « multi 21 ».


"Les bonus ne sont pas encore très bien maîtrisés"

La longue pause a été propice à la réflexion. Allez-vous effectuer des transferts ? Pensez-vous que certains managers tenteront, déjà, des paris tactiques ?
Je ne peux pas vous répondre car moi-même je ne le sais pas encore… aucun changement n’est prévu avant le GP de Chine, nous verrons à l’issue de celui-ci. Pour revenir à la question précédente, si Alonso devait se retrouver plus performant que Vettel, peut être que ce serait le premier transfert je pense et ce serait facile à faire puisque Alonso est moins cher que le leader actuel. L’équipe est une des meilleures, elle a été première sans les bonus en Australie et pas très loin derrière en Malaisie. Malheureusement, les bonus ne sont pas encore très bien maîtrisés.
Bien sûr je pense que certains managers tenteront des paris, surtout pour ceux qui sont en fond de classement.


Avant de vous laisser, une dernière question. Le Grand Prix de Chine fait rarement la part belle aux nouveaux joueurs : pouvez-vous déjouer cela ?
Yes, we can ! C’est un Grand Prix où tout peut arriver et je n’ai pas encore remporté de course alors pourquoi pas ce week-end… Nous avons bien signé la pole en Malaisie et pourtant ce n’était pas gagné ! Si tous nos pilotes franchissent la ligne d’arrivée il y a de bonne chance d’être une nouvelle fois sur le podium ! Notre principal objectif est de rester devant au classement général !

Merci d’avoir répondu à nos questions et bonne chance !

avatar
Fab007
Admin

Messages : 1234
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyf1.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Fab007 le Jeu 12 Mar - 22:03

OFFICIEL : BILO REJOINT LE CLUB 153 !

Quelques heures après que Buchor a annoncé qu’il quittait le Club 153 et le Fantasy F1, un communiqué en provenance du QG de La Fistinière est venu donner le nom de son successeur au sein de l’équipe championne en 2012. Et l’annonce fait l’effet d’une bombe dans le monde du Fantasy puisque c’est Bilo qui va remplacer le vice-champion 2012 aux côtés de Fab007.

Présent lors d’une conférence de presse organisée dans une salle remplie de journalistes et d’émotions, le quadruple-champion s’est montré très motivé par ce challenge :
« Ce transfert est une nouvelle étape dans ma carrière. J'avais besoin de changer un peu d'air histoire de relever de nouveaux défis. Je quitte mon équipe d'origine pour rejoindre une nouvelle structure et je suis ultra motivé par ce changement ! »

Après trois saisons au sein de l’IRB, équipe qu’il formait avec IcemanR, Bilo a expliqué les dessous de son transfert : « Le Club 153 m'a contacté pour remplacer Buchor et c'est vrai que c'était peut-être le bon moment pour accepter cette offre. J'en ai discuté avec IcemanR et il a été très compréhensif. Dans la compétition, ça fait souvent du bien de bousculer ses habitudes afin de ne pas céder à la monotonie. Il est dommage que je quitte IRB F1 Team sans avoir pu glaner le titre collectif avec eux et avec IcemanR. »

Il tient d’ailleurs à rendre hommage à celui qui est désormais son ancien équipier : « Je garderai évidemment dans ma tête les bons moments passés ensemble. IcemanR n'a pas été en réussite ces deux dernières années, mais il est toujours un très bon concurrent, et j'espère qu'il restera au Fantasy : je suis persuadé qu'il saurait se battre parmi les meilleurs. Je le remercie pour son aide durant les championnats et aussi son soutien dans les moments difficiles. Depuis qu'IRB est née en 2012, nous avons collecté deux titres individuels, ce qui fait d'IRB l'équipe la plus titrée au Fantasy. Ce partenariat a donc été malgré tout une réussite. »

En trois saisons, l'IRB F1 Team a récolté 10 victoires - ce qui en fait l'équipe la plus victorieuse du Fantasy - et 22 podiums, mais n'a jamais pu faire mieux qu'une troisième place au classement général, en 2012, où l'équipe avait accusé un retard d'une course en raison d'un problème administratif.

Au sein du Club 153, il rejoint donc Fab007, vice-champion 2013, un adversaire qu’il estime : « Maintenant, place au Club 153, une structure très professionnelle, qui a déjà connu le succès. Je vais tout faire pour apporter ma pierre à l'édifice. Je suis vraiment très content de rejoindre Fab007, un joueur que j'admire beaucoup dans son abnégation et sa capacité à se battre malgré quelques épisodes malheureux dont il a été victime. Depuis trois saisons, c'est un excellent manager, un prétendant au titre. Il est d'autre part très impliqué dans le Fantasy et je pense que nous formerons une paire redoutable. »

« De mon côté, j'ai la niaque ! » s’est-il réjoui. « La pause m'a fait du bien, et ce changement d'environnement va me rebooster. Bien sûr, j'ai appris en 2013 que je ne pouvais pas toujours prétendre au titre, mais ça a été une leçon pour me pousser à être performant d'entrée de jeu. J'ai beaucoup progressé et 2014 l'a montré. »

Qu’on se le dise : Bilo ne lâchera pas sa couronne aisément et espère réaliser un incroyable doublé. « L'objectif cette année c'est évidemment de viser les deux titres. Sur un plan personnel, améliorer mes stats et tenter de réaliser ma meilleure saison. Au niveau collectif, nous devrons bien collaborer face à de grosses structures, comme EWATS, Rahalo, BRM, CXG, et d'autres équipes encore. Me battre pour le titre par équipe, c'est quelque chose que je n'ai pas fait depuis 2012, et encore nous étions dans le rôle d'arbitre et c'est en fin de saison que nous étions remontés face aux leaders. Là, je veux connaître le goût du succès et le sentiment d'être dans le coup dès le début d'année. »

De son côté, Fab007 tient avant tout à saluer celui avec qui il avait conquis le titre par équipe en 2012 : « Fin 2013-début 2014, j’avais relancé Buchor pour qu’on continue une saison de plus. Malheureusement, même si notre classement est honorable, nous n’avons pas pu jouer les premiers rôles et il m’a fait part de son envie d’arrêter en fin de saison dernière. Il va me manquer c’est sûr, c’était un joueur pragmatique qui faisait parfois d’excellents coups et avec qui la collaboration était très bonne. Il a terminé 2nd en 2012 pendant que nous gagnions le titre par équipe. Il aurait mérité cette victoire mais malheureusement les choses n’ont pas tourné en notre faveur. Merci pour ces moments ! » a-t-il finalement lâché, en pleurs.

Après avoir séché ses larmes, la conférence de presse a pu reprendre : « J’ai contacté Bilo en fin d’année dernière sachant que Buchor partait. Je me disais que ça serait beau de former une équipe tous les deux. Nos avons de l'ambition dans le Fantasy, nous voulons gagner. » Interrogé sur les rivalités des années précédentes, Fab n’a pas botté en touche : « Effectivement, tout le monde ici sait que Bilo et moi avons parfois eu des échanges rugueux – et pas qu’en public ! Mais je connais bien sa valeur. On ne gagne pas quatre fois dans un jeu de management/pronostic sans avoir d’immenses qualités. Le passé c’est le passé, maintenant que nous défendons les mêmes couleurs nous allons collaborer à plein. »

Reste que les deux hommes auront un souci : « Il y aura bien un problème, » commença-t-il avec le sourire. « En fait, je veux exactement la même chose que Bilo : un doublé. Par équipe, gagner le trophée à deux sera possible. En revanche, en individuel… Il faudra finir par se départager ! Bilo a déjà quatre titres, je suis sûr qu’il m’en laissera un… Non, plus sérieusement, j’ai hâte que la saison débute. Si nous nous battons tous les deux pour le titre, ça sera du bonus. Si c’est le cas, les échanges de mails et de données risquent de se réduire à mesure que la fin de saison approche ! »

Le Club 153 - anciennement dénommé "Team 153" - a remporté le titre en 2012 et, en trois saisons, a accumulé 6 victoires, 22 podiums et 14 poles.
avatar
Fab007
Admin

Messages : 1234
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyf1.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Damien le Ven 13 Mar - 11:21

du lourd !!! ils vont être difficile à aller chercher par équipe, ces 2 vieux roublards
surement une question de gros sous derrière tout çà Suspect je voudrais bien connaitre le montant du transfert et le salaire de Bilo !!!
bref, la BRM reste loin de tout çà et luttera en tant que modeste petite équipe artisanal Twisted Evil
avatar
Damien

Messages : 485
Localisation : Cergy

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/damprono/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  buchor le Ven 13 Mar - 12:14

Bilo, je ne m'inquiète aucune pour ta collaboration avec Fab car c'est quelqu'un qui ne fait pas de chichi et qui est facile à satisfaire. Je n'aurais donc qu'un seul conseil à te donner : gare à tes fesses, il a les mains baladeuses ! Laughing

Fab, on se revoit à la prochaine part... réunion du conseil d'administration de C153 International. Embarassed
avatar
buchor

Messages : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Bilo le Ven 13 Mar - 19:57

Damien, pour financer mon transfert et mon salaire, Fab et Buchor ont dû s'abaisser à des pratiques nocturnes...disons peu catholiques Twisted Evil .

Buchor, merci du conseil, il est vrai que je connais les risques de rejoindre le Club ! J'en profite pour te tirer moi aussi mon chapeau pour ton parcours au Fantasy. Bonne continuation, vieux ! Même si je suis très content d'être ton remplaçant, je suis triste que tu ne sois plus des nôtres sur la grille Sad . Mais ton ombre planera sur le paddock et sur le Club Very Happy (jusque dans les douches^^).
avatar
Bilo
Champion 2010, 2011, 2012, 2014 et 2015

Messages : 325
Localisation : Limoges, Nice

Voir le profil de l'utilisateur http://championnat-cbf-ps3.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Fantasy F1 Magazine : communiqué de Dino et Gusgus

Message  Gusgus le Mer 16 Mar - 16:13

Tremblez : les retraités du SAV s'attaquent au Fantasy F1






En convoquant conjointement la presse, cet après-midi en cette charmante bourgade de Valence-les-Soissons, dans le département de la Drômaisne (026), Dino et Gusgus avaient fait lever beaucoup de sourcils. Officialisation tant attendue de leur "bromance" démarrée, comme plus personne ne l'ignore, en une nuit de Golben Blog Awards, en novembre 2014 ? Arrivée d'un heureux événement ? Annonce de leur voyage à Monza moutl fois reporté ?

Non. Enfin si mais non. D'après les informations exclusives de Jean-Marc Morandini, elles-mêmes faisant écho de sous-entendus appuyés de la part de Closer et de Picsou Magazine, les deux anciens compères du SAV de la F1, beaucoup plus proches à la ville qu'à la scène, roucouleront bien sous le soleil - en tout cas ils l'espèrent - de Monza début septembre, mais ils ont en réalité fait fi de tout le tapage autour de leur liaison en présentant l'écurie qu'ils engageront dans l'édition 2016 du Fantasy F1, la Scuderia Monzarella.

"Il fallait un nom percutant," déclare Dino. "Très vite, le brainstorming a tourné autour de nos passions communes que sont la Formule 1, Ferrari et la pizza 4 fromages. D'où une dénomination à consonance italienne, qui évoque à la fois l'huile de moteur et l'huile d'olive." Un nom malheureusement d'ores et déjà entaché de soupçons de plagiat : feue l'écurie Lotus avait autrefois utilisé le hashtag #Monzarella comme point de ralliement virtuel sur Twitter lors d'un précédent Grand Prix d'Italie. "Foutaises," rétorque Gusgus, prétendant que le nom date "d'un très vieux projet de parodie de la célèbre chanson Marinella, de Tino Rossi." Chacun jugera. Autre point sensible, les initiales particulièrement évocatrices que cela implique, battues en brèche par les deux protagonistes à qui "ça n'évoque rien". Malaise.

Quid des ambitions de la nouvelle formation ? Très hautes selon le franco-portugais. "Après avoir maîtrisé le go, Google a décidé de s'associer à nous pour s'attaquer au Fantasy F1 qui est le jeu le plus compliqué inventé par l'homme. De quoi s'approcher de la meilleure des 59041 compositions d'équipe valides. Les calculs montrent que nous aurons le titre en poche dès Austin. Personnellement, je trouve ces prévisions pessimistes, nous visons donc davantage Sepang." Visiblement contrarié, Dino tempère : "C'est une compétition amicale. Nous sommes là pour nous amuser et partager notre passion avec les autres compétiteurs." Échanges de regards noirs sur l'estrade. Frottements de mains dans les rédactions des principaux tabloïds. Re-gêne dans la salle.

Un malaise qui aurait pu être renforcé par le journaliste d'investigation de F1hihi Greg Delune : "Un mot sur la nouvelle petite amie de Jenson Button ?" Heureusement, l'assistance, désormais habituée, l'ignore complètement en feignant la surdité.

Ça n'empêchera pas le reste du parterre de journalistes de tenter de semer la discorde entre les nouveaux équipiers : "Dino, n'avez-vous pas peur du statut de rookie de Gusgus ?" hèle Jolyon Heybro, de Panard+. L'habitant des Hauts-de-France, Nikilaudatif : "Il faut bien commencer un jour. Chaque nouveau défi que j'ai vu Gus attaquer, il l'a réussi brillamment." Le nouveau numéro 620 complète : "J'ai passé trois ans dans l'organisation, ça nous sera très précieux." Re-re-malaise : la fin de saison 2015 s'était terminée dans un bain de sang après des soupçons de conflit d'intérêt entre l'organisation et certains joueurs.

Nous pourrons voir dès ce week-end si l'arrivée polémique de cette nouvelle équipe portera à conséquence sur un championnat "en pleine décrépitude", comme le décrivent eux-mêmes ses directeurs généraux, Bernadette et Clay Stone.


Liens utiles


Présentation de Dino, #184*
Présentation de Gusgus, #620*

*L'âge et la situation sont non contractuels et peuvent éventuellement avoir évolué.


© Scuderia Monzarella 2016. Tous droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle doit être approuvée au préalable et par écrit par Scuderia Monzarella, S.p.A.
avatar
Gusgus

Messages : 54
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Fab007 le Jeu 17 Mar - 17:56

Bienvenue dans le Fantasy ! Ravi du retour de Dino et de l'arrivée de Gusgus. J'ai fait changer les serrures de la salle du coffre des informations secrètes mais je suis prêt à céder au plus offrant malgré tout, il faut savoir être souple Smile
avatar
Fab007
Admin

Messages : 1234
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyf1.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Dino le Jeu 17 Mar - 20:42

On va se faire un plaisir de foutre la merde ! Tu vas pas être ravi longtemps Wink

Fab007 a écrit:Bienvenue dans le Fantasy ! Ravi du retour de Dino et de l'arrivée de Gusgus. J'ai fait changer les serrures de la salle du coffre des informations secrètes mais je suis prêt à céder au plus offrant malgré tout, il faut savoir être souple Smile
avatar
Dino

Messages : 67
Age : 33
Localisation : Soissons

Voir le profil de l'utilisateur http://www.onachevebienlesendives.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Damien le Ven 18 Mar - 9:05

Fab007 a écrit:Bienvenue dans le Fantasy ! Ravi du retour de Dino et de l'arrivée de Gusgus. J'ai fait changer les serrures de la salle du coffre des informations secrètes mais je suis prêt à céder au plus offrant malgré tout, il faut savoir être souple Smile
c'est malin, tu aurais pu prévenir, je suis bloqué dedans maintenant rabbit
avatar
Damien

Messages : 485
Localisation : Cergy

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/damprono/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Fab007 le Ven 18 Mar - 9:20

Quitte à être bloqué, autant jouer, non ? Twisted Evil
avatar
Fab007
Admin

Messages : 1234
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyf1.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Damien le Ven 18 Mar - 10:06

Fab007 a écrit:Quitte à être bloqué, autant jouer, non ? Twisted Evil
justement non Evil or Very Mad
avatar
Damien

Messages : 485
Localisation : Cergy

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/damprono/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Dino le Ven 18 Mar - 14:45

Aie confiance !!! Twisted Evil

Damien BRM a écrit:
Fab007 a écrit:Quitte à être bloqué, autant jouer, non ? Twisted Evil
justement non Evil or Very Mad  
avatar
Dino

Messages : 67
Age : 33
Localisation : Soissons

Voir le profil de l'utilisateur http://www.onachevebienlesendives.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Gusgus le Ven 18 Mar - 18:35

Dino a écrit:Aie confiance !!! Twisted Evil

Je savais que t'aurais dû garder le #666.
avatar
Gusgus

Messages : 54
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantasy F1 Magazine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum